NOS CHIRURGIES

BIEN DANS SON CORPS
LES CHIRURGIES ESTHÉTIQUES DU CORPS

Un beau corps c'est avant tout un corps merveilleusement proportionné. Le poids n'est qu'une affaire de mode.

Embellir un corps c'est rétablir le rapport taille-fesses-hanches. Des seins trop gros sont réduits sur un corps filiforme et une culotte de cheval gommée chez une personne mince. Mais attention, de belles formes sans belle peau, c'est un paysage sans soleil, un tableau sans lumière, un regard sans vie. Pas de seins fermes sans belle peau, pas de jambes irrésistibles si elles sont couvertes de vergetures et de varicosités, pas de ventre et de hanches bien moulées en présence de cellulite...

Aucune intervention esthétique ne donne d'excellents résultats si la peau est de mauvaise qualité. C'est en elle que réside le secret de la réussite et de la parfaite cicatrisation. C'est elle qui doit guider le chirurgien dans le choix de l'acte idéal pour atteindre le meilleur résultat.





PLUS D'INFORMATION

+ Nouveau
+
Formulaire patient
+ Demande de rendez-vous
SOINS DE LA PEAU

+ Boutique en ligne
+ Contactez-nous

Augmentation mammaire avec prothèse
AUGMENTATION MAMMAIRE AVEC IMPLANTS

L'augmentation des seins par la pose de prothèses mammaires permet de corriger le volume d'une poitrine insuffisamment développée (hypoplasie mammaire) par rapport à la morphologie de la personne.

Indications
L'intervention permet de corriger une hypoplasie mammaire causée par le développement insuffisant de la glande mammaire à la puberté ou  compenser la perte du volume glandulaire suite à un allaitement, un amaigrissement ou des perturbations hormonales.
Le manque de volume peut être associé à une asymétrie ou à une ptôse mammaire qui seront corrigées dans le même temps opératoire.
Il faut éviter une grossesse durant l'année qui suit l'intervention pour éviter de détériorer le résultat esthétique.  La mise en place d'implants mammaires peut être réalisée 3 à 6 mois après la fin de l'allaitement.

Bénéfices
Une poitrine harmonieuse  permet de renforcer un sentiment de féminité et peut décomplexer certaines patientes.

Résultats
La poitrine prend une forme harmonieuse et naturelle après environ 3 mois. Le résultat est définitif après 1 an.

Déroulement de l'intervention
L'intervention se déroule sous anesthésie partielle (sédation profonde et anesthésie locale). Quatre types de voies sont possibles pour la pose des implants mammaires : les incisions péri ou transaréolaires, l'incision sous-mammaire et l'incision axillaire, dans le creux de l'aisselle. L'implant peut être positionné en avant ou à l'arrière du muscle pectoral. La durée de l'intervention est de 2h à 3h30 en fonction de la technique choisie. L'hospitalisation est courte avec sortie le jour même, en ambulatoire, ou le lendemain.

Que faire avant l'intervention?
Le chirurgien prend en compte tous les paramètres qui font de chaque patiente un cas particulier (taille, poids, grossesses, morphologie…). Le volume de l'implant mammaire idéal sera défini avec port de prothèses d'essai et pré-visualisation du résultat en 3 dimensions, au moyen d'un logiciel de simulation. Il existe des implants de tailles, formes, consistances et projections différentes.
Un bilan sanguin est effectué, de même qu'une consultation pré-anesthésique planifiée.  Une mammographie de contrôle est recommandée pour toute patiente de plus de 35 ans ou  ayant des antécédents de cancer du sein personnels ou familiaux.

Que faire après l'intervention?
Des pansements sont maintenus pendant 1 semaine. Un pansement siliconé sur les cicatrices pendant 3 à 4 mois permettra d'améliorer leur apparence finale qui sera très discrètes après 12 à 18 mois.  Un soutien-gorge médical doit être porté durant 1 mois.  On attendra deux mois avant la reprise du sport. Assurés par notre physiothérapeute expert, des drainages lymphatiques manuels dès les premiers jours, suivis de drainages par Endermologie® vous seront vivement conseillés pour accélérer la résorption de l'œdème et optimiser la cicatrisation. La patiente sera revue en consultation après 1 semaine / 3 mois / 6 mois/ 1 année. L'intervention n'empêche pas d'effectuer les examens radiologiques pour le dépistage du cancer du sein. Les implants n'ont plus besoin d'être changés tous les 10 ans. Ils nécessitent cependant un bon suivi et des contrôles radiologiques réguliers tous les 5 à 10 ans.

Complications
Les complications sont limitées. Une forte tension peut être ressentie durant les premières semaines. La survenue d'un hématome de taille importante peut imposer un drainage au bloc. L'infection est rarissime. Elle est traitée par antibiotique, voire par une reprise chirurgicale pour le nettoyage de la zone. Dans certains cas, un changement de la prothèse sera nécessaire. Un pneumothorax par brèche pleurale est rarissime.

Traitements associés 
L'augmentation mammaire peut être associée à un lifting des seins (mastectomie), à une correction du volume trop important des mamelons  ou à des mamelons invaginés. Une lipostructure permettra d'optimiser les résultats (contour du sein, harmonisation de l'espace entre les seins).

Abdominoplastie
VENTRE PLAT
La plastie abdominale ou abdominoplastie est une chirurgie esthétique de l'abdomen. Elle consiste à retirer la surcharge graisseuse et l'excès de peau au niveau du ventre et de retendre la peau saine périphérique. L'opération intervient lorsqu'une liposuccion localisée est insuffisante.
Plusieurs procédures peuvent être appliquées, selon l'importance de la surcharge graisseuse, l'état de la peau, la tonicité des muscles abdominaux et la morphologie générale de la patiente ou du patient. Ces critères permettent de définir la stratégie adoptée:

En présence d'un excès de peau modéré, une mini abdominoplastie est pratiquée, avec une rançon cicatricielle réduite.
Si l'excès cutané est plus important, une abdominoplastie étendue sera nécessaire.
En cas de distension des muscles grands droits (diastasie), une plastie musculaire est pratiquée en parallèle.
Selon les cas, une liposuccion au niveau des flancs et de l'abdomen est associée à l'abdominoplastie dans le même temps opératoire.
Indications
On intervient suite aux grossesses ou après une perte de poids importante ayant entraîné un excès de tissus graisseux et une distension cutanée de l'abdomen qui peut être accompagnée de vergetures, lésions importantes et cicatrices. Une diastasie peut également altérer la paroi abdominale et entraîner une modification inesthétique. 

Bénéfices
L'évolution récente des techniques permet de réduire l'importance de l'intervention et des cicatrices résiduelles. Il est possible d'associer une liposuccion extensive à une plastie musculaire de l'abdomen, sans décollement important de la paroi abdominale, ce qui limite considérablement les risques et favorise des suites opératoires plus simples.

Résultats
Quelque soit l'importance de l'intervention, les résultats sont appréciables et visibles au bout d'environ 2 mois. Cette opération permet de retrouver de façon radicale et définitive un ventre ferme et plat.

Déroulement de l'intervention
L'intervention se déroule généralement sous anesthésie générale, avec une hospitalisation de 2 à 5 jours, selon les cas.  Sans plastie musculaire, elle peut être réalisée sous anesthésie partielle. Afin d'éviter un sérum (enflure causée par l'accumulation de liquide lymphatique), des drains sont mis en place pour une durée minimale de 48h. La longueur de l'incision horizontale, généralement pratiquée au niveau du pubis, dépend de l'importance de l'excès de peau à retirer. Lorsqu'il est notable, la peau sera retirée jusqu'au niveau du nombril et celui-ci sera repositionné. En cas d'excès graisseux, il sera retiré par liposuccion. Si la musculature de la ceinture abdominale est distendue, elle sera corrigée par une plastie musculaire assurant une remise sous tension des muscles.

Que faire avant l'intervention?
Durant la première consultation, votre chirurgien décidera la stratégie la mieux adaptée à votre cas. Un bilan sanguin est effectué, de même qu'une consultation pré-anesthésique planifiée. Afin de favoriser la cicatrisation, il est nécessaire de s'abstenir de fumer durant les 2 semaines précédant l'intervention.

Que faire après l'intervention?
Les éventuels œdèmes ou ecchymoses disparaissent après quelques jours ou quelques semaines.  Le port d'une ceinture abdominale ou d'une gaine compressive est nécessaire pendant 4 à 6 semaines. Il faut compter 3 à 4 semaines avant la reprise des activités et 6 à 8 semaines avant la reprise du sport. Pour obtenir une bonne cicatrisation, le tabac est banni durant 2 semaines. L'exposition solaire est évitée durant une année. Assurés par notre physiothérapeute expert, des drainages lymphatiques manuels dès les premiers jours, suivis de drainages par VelaShape® accélèreront la résorption de l'œdème et optimiseront la cicatrisation. Une alimentation équilibrée et une bonne hygiène de vie permettront de maintenir les résultats. Une grossesse est possible un an après l'intervention.

Complications
Les complications sont rares. Les plus redoutées sont la phlébite et l'embolie pulmonaire, elles font l'objet de médicaments préventifs et curatifs. Le risque infectieux est contrôlé par une antibiothérapie.
Lipostructure
REMODELER DES VOLUMES

Le principe du lipofilling consiste à utiliser la propre graisse du patient comme implant correcteur à des fins esthétiques (autogreffe). La Lipostructure permet de corriger des volumes importants sans risque de réaction inflammatoire ou allergique, et avec la certitude que le produit "naturel" sera toujours bien accepté par l'organisme, ce qui n'est malheureusement pas toujours le cas avec les implants injectables synthétiques.

Indications
La lipostructure permet de redonner du volume aux pommettes, remodeler des joues ou des tempes trop creuses et redéfinir l'ovale du visage. Elle traite les plis d'amertume, les sillons nasogéniens, les arcades sourcilières. Elle permet également de corriger les séquelles d'une lipoaspiration en creux. Elle peut également être utilisée pour effectuer de petites augmentations mammaires. Elle n'est pas apte à corriger des ridules superficielles pour lesquelles on privilégiera d'autres techniques.

Bénéfices
La lipostructure permet la correction de volumes importants sans risque de réaction inflammatoire ou allergique, la graisse autologue (provenant du patient lui-même) étant parfaitement biocompatible, ce qui n'est pas toujours le cas avec les implants injectables synthétiques.

Résultats
La qualité des résultats dépend directement de la méthode de préparation de l'implant, ainsi que du praticien, la lipostructructure nécessitant un sens artistique indéniable. La correction apportée va diminuer de 30 à 60% dans les mois qui suivent. Les injections peuvent être répétées et leurs effets cumulés.

Déroulement de l‘intervention
La lipostructure est réalisée en ambulatoire et n'entraîne pas d'éviction sociale.Le prélèvement a lieu sous anesthésie locale de la zone du corps "donneuse" (genoux, ventre, hanches, fesses...) où la graisse est prélevée à l'aide d'une fine canule. Aucune incision n'est nécessaire et il ne subsiste aucune trace visible du prélèvement. Celui-ci doit cependant impérativement être effectué dans une zone indépendante des variations de poids. L'implant est ensuite soigneusement centrifugé et purifié  avant d'être réinjecté de manière uniforme dans une zone receveuse stable.

Que faire avant l'intervention ?
Un bilan sanguin est effectué, de même qu'une consultation pré-anesthésique planifiée.  Il est important d'éviter les expositions solaires, de se présenter en bon état de santé et de ne pas avoir de problèmes infectieux cutanés  locaux le jour de l‘intervention.

Que faire après l'intervention ?
La lipostructure n'entraîne pas d'éviction sociale.

Complications
La  résorption de la graisse injectée au-delà de 60% représente la complication la plus fréquente et est liée tant à la qualité des tissus récipiendaires  qu'au métabolisme de la personne. 

Traitements associés
L'injection de graisse autologue est fréquemment associée à d'autres traitements esthétiques, notamment les liftings ou la chirurgie des paupières.